oct
jeu
8
admin

Un nouveau rapport réalisé par la société de conseils MECN et le cabinet d’avocats Ulys, prévoit que le revenu brut du futur marché français de jeux et paris en ligne pourrait arriver à 1.7 milliards d’euros en 2015.

Avec ces données fournies par une société réputée, les opérateurs convoitant une licence d’exploitation de jeux sur internet en France sont enthousiasmés par les perspectives.

MECN a fait valoir que l’un des aspects essentiels de la libéralisation prévue en France pour l’été de 2010, serait l’ouverture du marché des paris sportifs et des courses hippiques, ainsi que la légalisation du poker en ligne.

Selon la recherche de MECN, 80% des opérateurs de jeux et des spécialistes du domaine interrogés considèrent que le marché français est « important ou même très important » pour leurs activités futures. Plus de deux tiers des opérateurs interrogés souhaitent obtenir une licence d’exploitation d’une salle de poker en ligne en France.

« Les opérateurs vont se concentrer sur le poker en ligne et les paris sportifs, car ils s’attendent à ce que le marché français dépasse même le succès du marché italien de poker et de paris », montre l’étude.

« Malgré les nombreuses questions non résolues de la libéralisation, 77% des opérateurs qui ont participé au sondage souhaitent obtenir une autorisation française de poker en ligne. D’autre part, le monopole des paris sur les courses de chevaux PMU peut pousseur un soupir de soulagement parce que les paris sur les courses ne sont pas aussi populaires ».

Le projet de loi sur l’ouverture du marché français est examiné ces jours – les 7 et 8 octobre 2009 – dans l’Assemblée Nationale.

AddThis Social Bookmark Button

Leave a Reply

casinos web org